S.O.S d’étudiants haïtiens en médecine bloqués au Rwanda

S.O.S d’étudiants haïtiens en médecine bloqués au Rwanda

Depuis la déclaration de l’OMS faisant du Covid-19 une menace sanitaire mondiale, des décisions ont été prises dans beaucoup de pays pour empêcher l’introduction ou l’augmentation des cas de Coronavirus. Ce dimanche 15 mars, c’était le tour du gouvernement haïtien d’annoncer que tous les vols en provenance de l’Europe, du Canada et de l’Amérique latine seront également suspendus à partir du 16 mars à minuit. Parallèlement, des étudiants haïtiens en médecine sont bloqués au Rwanda, ne pouvant se rendre ni en Haïti ni dans un aucun autre pays de l’Amérique latine.

Une délégation haïtienne d’étudiants en médecine a été au Rwanda pour prendre part à la plus grande conférence internationale des étudiants en médecine qui se tenait sur le rôle des soins primaires sur la couverture universelle en santé. 

Dans la foulée, cette dernière en a profité pour visiter les infrastructures sanitaires du Rwanda en vue d’apprendre de l’efficacité de la médecine communautaire dans ce pays où plus de 85% de la population bénéficie gratuitement des soins de santé de base. 

La semaine dernière, les rapports du ministère de la Santé publique au Rwanda n’avaient révélé aucun cas de coronavirus.

Quand le gouvernement américain a pris la décision de suspendre les vols en provenance de l’Europe, ces étudiants, conscients de cette situation, ont vite entrepris des démarches en vue d’écourter leur séjour et de retourner en Haïti. 

« Les compagnies aériennes n’ont rien pu faire parce que tous les vols étaient remplis. Nous avons dû attendre le 16 mars, date à laquelle nous devions quitter le Rwanda », ont-ils confié. 

De cette délégation de 9 étudiants, 3 ont pu retourner en Haïti en passant par les États-Unis, un autre a regagné le Canada et 5 sont restés coincés au Rwanda n’ayant ni visa américain ni visa canadien.

« Nous sommes rentrés sur le territoire le 28 février. Il était prévu que nous devions partir le 16 mars à 1h AMa.m., mais vu que le Panama a fermé ses aéroports, on ne peut plus transiter, et notre vol a donc été annulé.
Un agent à l’aéroport a essayé de trouver un vol par la Colombie, mais celle-ci ne reçoit plus de transit, seuls les natifs sont éligibles.
Hier encore nous étions six et l’un d’entre nous est parti dans le vol de 1h du matin à destination de la Turquie, puis des États- Unis avant d’aboutir  en Haïti ou en République dominicaine.
 Il y avait des places dans l’avion mais nous n’avons pas de visa américain et ne pouvons même pas transiter aux Etats-Unis. Voilà pourquoi nous sommes cinq à rester sur  une délégation de neuf etudiants haïtiens en médecine », a rapporté l’un d’entre eux.

Ils n’ont aucune ressource financière pour rester au Rwanda durant 30 jours, voire plus si la situation du Covid-19 à travers le monde reste inchangée.

Depuis, ils lancent des SOS à tout-va au gouvernement haïtien en vue de trouver un moyen de les rapatrier ou d’apporter tout autre soutien qui puisse les aider à trouver un dénouement à cette situation. 

Les cinq étudiants bloqués  viennent de  l’Université Notre-Dame d’Haïti, l’Université Lumière, la Faculté de médecine de l’UEH et de l’Université Quisqueya.

Claudy Junior Pierre, le Nouvelliste.

Related posts

Leave a Comment